Contenu principal

Plan coupure eclairage nocturne

Vue aérienne des quartiers des Réchées (à gauche) et du Val Joli (à droite)

...l'expérimentation se poursuit !

Depuis le 1er juin 2015, la Communauté de Communes de l’Est Tourangeau (CCET) expérimente une réduction de la durée de son éclairage public. Cinq quartiers tests du territoire, dont le quartier de Bellevue à Larçay, sont ainsi éteints entre 1h et 6h du matin.

Les objectifs sont multiples : préserver l’environnement, réduire la pollution lumineuse, les nuisances pour les riverains, la faune et la flore, dégager des économies sur le fonctionnement des équipements, mais aussi anticiper les hausses constantes du coût de l’électricité (+50 % les cinq dernières années).

 

Le premier bilan de l’expérimentation a permis de démontrer que l’extinction de l’éclairage public en milieu de nuit n’a pas engendré plus d’accidents de la route, ni de délinquance. Sur une période de 3 mois (juin à août), une économie de 21 000 kWh (soit 2 176 euros) a été réalisée sur l’ensemble des 5 quartiers. Sur une année complète, ce sont donc plus de 8 000 euros qui peuvent être économisés sur ces 5 quartiers représentant 260 points lumineux coupés (sur un total de 5 700 points lumineux). La généralisation des coupures sur la quasi-totalité du territoire permettrait de diminuer significativement la facture d’électricité.

Ce bilan satisfaisant a conduit les Maires et le Bureau communautaire à vouloir poursuivre l’expérimentation dans ces 5 quartiers, et de l’étendre à des quartiers supplémentaires, avec l’objectif de recueillir les avis sur une période hivernale. Ces nouvelles mesures s’appliqueront de janvier à mars 2016, avec une coupure de 1h à 6h dans les quartiers suivants à Larçay : les Réchées et le Val Joli (allée de Langeais, allée de Chinon, rue de la Bourdaisière, rue de Villandry, allée de Villandry, allée d’Amboise et allée d’Artigny).

Vous pouvez donner votre avis par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou sur papier libre à déposer en mairie.

A noter : le prochain bilan d’étape sera dressé à partir d’avril 2016. S’il s’avère aussi positif que le premier, des réflexions seront menées à l’appui d’études, pour l’extension du dispositif. La décision de couper l’éclairage définitivement dans ces quartiers sera prise par le conseil communautaire et les conseils municipaux. En conséquence de quoi, l’extinction nocturne de l’éclairage public fera l’objet d’une communication suffisante, tant pour les habitants que pour les usagers de la route.