Contenu principal

image environnementLes élus de Larçay, en accord avec leur programme électoral, ont décidé de s’engager en faveur du Développement Durable sur la base des enjeux définis lors du sommet de la Terre à Rio en 1992. et notamment, son chapitre 28 entièrement consacré aux collectivités locales qui sont appelées, à l’échelle de leur territoire, à préparer un « programme d’action 21 » en coopération avec les habitants, les organisations locales et les entreprises.

Le souhait est d’orienter l’ensemble du développement socio-économique et la vie de la commune selon des principes alliant « équité sociale, développement économique et respect environnemental ». Larçay décide de s’engager dans une démarche avec la mise en œuvre d’un Agenda 21, qui s’appuie sur un pré-diagnostic et une démarche concertée des habitants.

Au-delà de l’action territoriale proprement dite, l’Agenda 21 est l’opportunité de changer et de faire évoluer nos façons de travailler en interne, d’aller plus vers la transversalité, de desserrer les résistances au changement et d’impliquer tous les agents dans un projet global. Cette démarche s’entrecroisera avec une démarche d’éco-responsabilité interne. C’est ainsi que la commune de Larçay a pour ambition de montrer l’exemple en poursuivant et en approfondissant le travail d’une administration éco-responsable, indispensable pour convaincre et entraîner les concitoyens dans la démarche.

L’Agenda 21 est donc un document et une démarche qui fixent des objectifs et un cadre d’action pour les années à venir. Il prendra la forme d’un document de planification qui résultera d’une démarche transversale, partenariale et participative. Cette démarche  fait  intervenir les élus, les services municipaux, les habitants et les autres acteurs de la vie  locale. L’Agenda 21 promeut une conception du développement qui s’appuie sur la recherche permanente d’un juste équilibre entre les dimensions économiques, sociales et environnementales de la vie de la cité. Sa mise en œuvre s’opère en plusieurs étapes.

Un Comité de Pilotage sera créé, composé d’élus, de techniciens de la Commune, afin d’animer le projet et d’en assurer le suivi collectif.

Dans un premier temps, le pré-diagnostic du territoire communal réalisé par le cabinet RCT permettra de révéler l’acuité des questions et problèmes actuels, les points faibles et les points forts du territoire et s’affirmera comme une première mobilisation en interne. A Larçay, il s’appuiera aussi sur les démarches déjà effectuées.

Dans un deuxième temps, en s’appuyant sur ce diagnostic, il conviendra, toujours dans une démarche participative, d’identifier les enjeux spécifiques de notre territoire, de définir des axes de travail et des objectifs stratégiques et de construire un programme d’actions. Les actions définies seront concrètes, évaluables et conduiront à une dynamique d’amélioration. Elles seront déclinées dans différents domaines de la vie de la cité, afin que l’action municipale devienne exemplaire et, autant que possible, dans l’activité des acteurs sociaux et économiques, associations, entreprises et particuliers. La labellisation, via le comité Agenda 21, sera effectuée dans la phase finale de l’opération.

Une évaluation périodique réalisée en concertation avec les habitants et les principaux acteurs communaux, permettra de mesurer l’adhésion des habitants, la crédibilité politique de la démarche et la valeur des choix initiaux.