Contenu principal

camion citerne 12 03 2010 web

S'organiser pour être prêts !

Les événements de sécurité civile susceptibles d’affecter la population sont variés : catastrophe, accident, dysfonctionnement des réseaux, phénomène climatique ou encore problème sanitaire.

Les catastrophes naturelles semblent s’accélérer au niveau national, puisqu’entre 1910 et 1980 il n’y a eu que quatre épisodes d’inondations majeures, alors qu’on en recense quinze entre 1980 et 2013. Dans un rapport d’octobre 2015, le Conseil Économique Social et Environnemental (CESE) a signalé que 20 000 communes sont concernées par au moins un risque naturel et que parmi celles-ci seules 5 000 avaient un Plan Communal de Sauvegarde (PCS). Larçay en fait partie !

Nous sommes soucieux d’être en mesure d’apporter des réponses rapides et adaptées à toute situation d’urgence. Quand, le 12 mars 2010, un camion-citerne s’est renversé dans la rue des Caves à goûter (cf. photo), nous avons été en mesure de gérer au plus vite, avec l’aide des pompiers, le risque d’incendie et celui de la pollution du Cher.

Le PCS est le maillon local de l’organisation de la sécurité civile. Sa priorité est l’alerte et l’information des populations.

Le Maire, directeur des opérations de secours, est l’élément clé du dispositif du fait de sa proximité avec les larcéens et de sa connaissance du terrain. Il est assisté des élus, du personnel communal et de bénévoles, membres de la réserve de sécurité civile. Tous ces acteurs constituent le poste de commandement communal. Pour agir, le Maire s’appuie sur un document officiel : le Plan Communal de Sauvegarde.

Le PCS de Larçay, dans son rapport de présentation, identifie les risques et vulnérabilités de la commune. Ce rapport est complété par un document opérationnel qui recense les actions à réaliser, les missions précises de chaque acteur et les moyens dont il dispose, tant publics que privés. Car pour être réactif et efficace, il est important d’éviter de perdre du temps en cherchant qui fait quoi au moment de l’événement.

Le PCS est donc un outil réflexe pour la protection de la population de Larçay en cas de nécessité. Il permet :

  • De compléter les missions de secours dévolues aux services d’urgence (pompiers, médecins …),
  • De participer à la sauvegarde des populations par l’information, l’alerte, la mise à l’abri des habitants,
  • D’assurer le soutien et l’assistance aux administrés jusqu’au retour à la normale (relogement des sinistrés, aide administrative pour les déclarations aux assurances et l’obtention des papiers perdus…).

Le PCS comprend également un 3ème volet : le Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs ou DICRIM, pour l’information des populations. Il est en ligne sur le site Internet de la commune et vous pouvez le demander en mairie. La version du PCS consultable par le public est en consultation libre au service accueil de la mairie.