Contenu principal

 

Quelques cartes postales anciennes témoignent encore du passage du tramway à LARÇAY. Mais à l’époque, était-il bien nécessaire d’avoir cet outil de déplacement ?
Pourquoi faire ? En ce temps là,  Larçay, commune rurale s’auto suffisait !

Le progrès a fait son oeuvre, la ruralité a disparu ou pratiquement, le déplacement est devenu une absolue nécessité. Et la voiture a été mise à contribution ! Et celle-ci règne en maître sur notre vie, nous en sommes devenus dépendants.
La nécessité de préserver l’avenir de nos enfants, cette vision citoyenne de notre vie, nous oblige enfin à nous conduire différemment, ce fut l’un des messages de notre campagne des municipales de 2008.

Nous avions proposé, entre autres propositions, la mise en place :
  • de comités consultatifs notamment en matière d’environnement,
  • d’un conseiller référent par quartier,
  • d’un conseil municipal jeune.
Nous l’avons fait.

Un agenda 21 est également en train de se mettre en place avec l’aide de la Région Centre qui a retenu notre dossier de candidature.

Mais, en terme de transport en commun, la situation de Larçay n’est pas satisfaisante. Dès le 20 mai 2008, le conseil municipal votait une motion, à l’unanimité, intitulée « La desserte de la commune de Larçay par les transports en commun ».

Au SCOT, à la CCET, nous plaidons en faveur de la desserte de LARÇAY par les transports en commun :
  • En refusant la logique d’une délimitation, entre TOURS + (fil bleu) et la CCET (fil vert).
  • En souhaitant et en soutenant la proposition de fondre fil vert et fil bleu dans un SITCAT départemental, en profitant des bouleversements dus à l’arrivée du transport sur rails de l’agglomération.
Un projet de valorisation de la gare de MONTLOUIS devrait voir le jour. Nous ne pouvons que nous réjouir de cette initiative qui va permettre à AZAY-SUR-CHER, MONTLOUIS-SUR-LOIRE, VERETZ… de profiter de ce ramassage par bus et desservant la dite gare.

Mais LARÇAY ? Et bien nous proposons la mise à disposition d’un terrain permettant la réalisation d’un parking relais vers TOURS et sa connexion avec celui du centre aquatique de Tours-sud, un terminal de la ligne D de fil vert.

Pour ce faire, nous avons alerté les élus départementaux et notamment Madame Belnoue, Vice-présidente du Conseil Général chargée des transports collectifs.

Cette initiative permettrait, outre l’accès au moyen de transport collectif, ce qui va dans le sens d’une politique du développement durable, de faciliter les déplacements des collégiens et étudiants pour se rendre à leur établissement scolaire et de permettre à tous de se rendre dans les lieux culturels, sportifs et autres.